Agriculture biologique : qu’est ce que c’est et comment la pratiquer ?

L’agriculture biologique est depuis longtemps sur toutes les lèvres. Mais pour pouvoir réellement se qualifier de producteur de fruits ou de légumes respectueux de l’environnement, il faut remplir certaines conditions. Voyons lesquels.

Qu’est-ce que l’agriculture biologique ?

L’agriculture biologique consiste à ne pas utiliser de produits chimiques ou de synthèse pour protéger ou fertiliser les cultures. Dans les champs biologiques, les engrais de synthèse sont interdits, de même que tous les fongicides produits en laboratoire. Le fumier remplace les engrais artificiels, la rotation des cultures crée un environnement hostile à la prolifération des parasites, et les hautes haies qui bordent les parcelles constituent une barrière efficace contre la pollution.

Qu’est-ce qui va changer pour le consommateur final ? Les fruits et légumes seront plus sains, car ils n’auront pas absorbé de produits chimiques. Mais ce type de culture ne profite pas seulement aux consommateurs : le sol et la microfaune qui l’habite ne subiront pas de déséquilibres ou d’intoxications dus à des produits non naturels. Cette approche est résolument respectueuse de la terre et de ses éléments.

Il est possible de pratiquer l’agriculture biologique dans tous les secteurs : du vignoble au verger, des oliveraies aux potagers.

Que faut-il faire pour pratiquer officiellement l’agriculture biologique ?

Évidemment, il ne suffit pas de s’appeler agriculteur biologique pour l’être. Ce type d’élevage est réglementé par la législation européenne (règlements CEE 2092/91 et 1804/99) et fait l’objet de contrôles constants et stricts pour en garantir la conformité. Pour pouvoir apposer le très convoité label « bio » sur ses produits, il est donc obligatoire de respecter des protocoles très précis et d’obtenir une certification officielle. Cette sévérité est plus que justifiée et profite aux consommateurs.

Le respect de l’environnement et la technologie

La part de marché des produits biologiques ne cesse de croître, notamment en raison de la sensibilisation accrue du public à l’environnement. Nombre de ces entreprises allient préoccupations environnementales et innovation technologique. Travailler avec des équipements spécialisés et sûrs augmente le rendement des produits et la sécurité de ceux qui travaillent avec eux chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *