Vers un usage partagé des ressources territoriales ?


A l’heure de la raréfaction des ressources, de la surabondance des données, des enjeux environnementaux criants, comment les pratiques collaboratives peuvent-elles aider les territoires à tendre vers une meilleure optimisation de leurs ressources - matérielles et immatérielles ? Bricothèque, ateliers et jardins partagés, recyclerie et up cycling, flotte de véhicules partagés, espace de coworking ; toutes ces pratiques conduisent à repenser la manière de fabriquer et d’habiter son territoire, avec plus de services et moins d’infrastructures. En ce sens les pratiques collaboratives peuvent permettre de réduire les actifs dormants, de valoriser les déchets et plus largement, de réduire le gaspillage des ressources. Mais comment imaginer des biens et des espaces plus facilement partageables ? Comment fluidifier les formes de partages, notamment entre organisations publiques et privés ? Plus concrètement, comment organiser les autorisations d’accès, les responsabilités assurantielles et personnelles ?

Bibliothèque

Articles


"Des lieux, oui ! Mais pour quoi faire ? Marine Albarede et Thierry Marcou esquissent une typologie de nouveaux lieux et de fonctions pour incarner nos nouvelles proximités et favoriser la création et l’innovation sous toutes leurs formes. "

"Partager et réutiliser des objets est a priori bon pour l'environnement. Mais attention : consommer autrement, ce n'est pas forcément consommer moins."

Études


" Le rapport présente une analyse des représentations et des comportements des consommateurs en termes d’usages partagés (location, réemploi, troc et don). Il s’agit de décrire d’abord les sociotypes de ceux qui sont prêts à partager et d’identifier les facteurs explicatifs des pratiques réelles au travers d’une typologie et de modèles explicatifs sur les échanges marchands. En soulignant la distinction entre les aspirations et les pratiques réelles, il tente de cerner les motivations et les freins aux usages partagés, dans le but d’identifier des leviers d’actions et de formuler des
recommandations pour les pouvoirs publics.
"